Quelques mois plus tard... Ca y est, on nous appelle pour nous prévenir que la diffusion se déroulera du lundi 18 octobre au vendredi 23... Argh, la pression monte, je me demande comment les émissions vont retranscrire les centaines d'heures de tournage. Finalement, la date de diffusion est décalée d'une semaine, personne pour nous passer un petit coup de fil, on l'apprend au hasard du programme télé. Classe.
Le lundi fatidique arrive enfin, c'est la boule au ventre que je découvre les premières images... Et là... je rigole bien! La semaine spéciale experts, quelle grosse blague! Il ne me reste plus qu'à aller vivre dans un autre pays pour me cacher. Le Mexique, c'est bien, nan? Il fait chaud, le guacamole ça déchire, toussa... Sans déc', c'est trop la honte de faire style "on est des experts", c'est tellement prétentieux! Rappel: ça devait s'appeler la semaine spéciale blogueurs... Quelle drôle d'idée d'avoir changé ça! Bon, on continue... je passe sur les soi-disant milliers de visiteurs qui viennent chaque jour sur mon blog, perso j'en ai jamais vu la couleur, ou alors en plusieurs semaines, mais bon. On fait comme si. Sinon, le montage est très marrant, on a l'air de se la péter graaaav (mais y'a du vrai...), la p'tite voix est très rigolote, l'effet rendu est assez juste. Je suis plutôt soulagée du résultat final, sur internet les commentaires affluent, pas tous très sympas forcément, c'est pas l'école des fans (oui, je sais déjà dit)... Sur nos blogs, beaucoup beaucoup de messages supers choupis, pour le coup des milliers de visiteurs (10 000 en une semaine), sur les forums, un peu de tout...
La diffusion de mon diner arrive, je suis pas au top, puis je regarde et je me marre bien! j'avoue que ça me ressemble, les p'tites grimaces herminiennes, les drôles d'expression, c'est tout à fait moi... Les gens qui me connaissent sont fans, et se marrent bien eux-aussi. C'est le moment de parler un peu des répercussions de ce genre d'émission.

4. Les répercussions
J'avoue que quand on fait ce genre d'émissions, on sait très bien qu'on s'expose à se prendre des vacheries. Mais je pense qu'on est pas franchement conscient de la réalité de la chose. C'est à dire que oui, on pense qu'il y'aura des gens qui n'aimeront pas, ou qui sortiront deux-trois p'tites piques, mais on n'imagine pas du tout l'importance du phénomène. Je vous invite, un jour où vous n'aurez rien de mieux à faire, à aller faire un tour sur les forums de discussion concernant le diner presque parfait. Et ben, vous serez étonné de l'exigence des "critiques gastronomiques" qui y siègent, et qui trouvent à redire à absolument tout, le cul bien carré dans leur fauteuil, les pringles dans une main, leur binouze dans l'autre. Non pas que je m'en sois spécialement pris plein la tronche, d'ailleurs je trouve que j'ai plutôt été préservée, ou que ça concerne en particulier notre semaine, mais je suis effrayée (oui, oui, le mot est lancé) de voir à quel point les gens peuvent être mauvais entre eux. C'est quand même dingo, ce qu'on trouve sur internet comme saloperies gratos. Alors ok, je vis peut-être un peu dans un monde de bisounours... Mais là: toooooh!
Ce qui est fou aussi, c'est le nombre de personnes qui regardent. 1,6 millions de téléspectateurs mercredi soir. Bim! Forcément, on croise des gens qui nous reconnaissent un peu de temps en temps. C'est très bizarre, d'ailleurs...

Et la suite, maintenant? Ca y est la diffusion est passée, c'est mine de rien (Hermine de rien, même! pfff, trop poupou cette blague...) une page qui se tourne. Notre petit quart d'heure de célébrité est fini, c'est pas plus mal, on a un peu épuisé le sujet... Une nouvelle semaine va succéder à la nôtre, de nouveaux candidats vont rigoler en se voyant, être déçus, ou contents, recevoir des compliments et des critiques. C'est l'histoire de la vie (oui, comme dans le Roi Lion).
Et finalement, qu'est ce qu'on en retient?
- une expérience enrichissante. Je ne dirais pas une "bonne" expérience, ni une mauvaise d'ailleurs, mais je ne la conseillerais pas à un ami. Pas sûre que le jeu en vaille réellement la chandelle, en tous cas, faut bien mesurer dans quoi on se lance. En tous cas, c'est une expérience de la vie, ça permet d'être un peu plus lucide, et d'arrêter de croire au Père Noël. Bon.
- des belles rencontres. Alors ça, honnêtement, c'est vraiment le point cool de l'histoire: rencontrer d'autres passionnés de bouffe, apprendre pleins de choses de leur expérience, partager des moments forts. L'équipe M6 aussi très sympa, pleins de bons souvenirs.
- beaucoup de fatigue, et beaucoup moins de sous dans le porte-monnaie... Et oui, faut pas se mentir, ça coûte un bras de récréer le Petit Trianon!
- une vraie expérience d'amitié: ben oui, c'est fou comme les potes et la famille ont été cools et présents dans l'histoire, à me soutenir quand ça n'allait pas, à m'emmener à Pétaouchnock-les-bouses acheter des assiettes et des voilages, tester les recettes avant le dîner, ranger tout le bordel après, m'envoyer plein de messages de soutien trop choupis, être trop mimouss avec moi, m'aider à faire plein de bon manger pour la diffusion, tout manger et dire que ça déchirait sa race, être chouettes, quoi!

Allez, le sujet est clos, maintenant va falloir que j'assure sur le blog, en postant plein de nouvelles recettes qui déchirent, en continuant à kiffer la bouffe, et faire plaisir à mes potes, et surtout en kiffant ma life! Merci à tous pour vos messages!

Hermine, Marie-Antoinette